Mécénat

LE MÉCÉNAT ARTISTIQUE : UN DES PILIERS INCONTOURNABLES DE LA CULTURE PATRIMOINE

Pour Herez et son équipe composée de passionnés, le patrimoine n’est pas uniquement financier ou immobilier, mais aussi culturel et artistique. De cette vision est née la “Culture Patrimoine”.

Sous l’impulsion de Patrick Ganansia passionné d’art contemporain et fondateur d’Herez , le groupe accompagne depuis 10 ans de jeunes artistes et créateurs en devenir.

C’est grâce à cette ouverture créative sur le monde que pendant six années consécutives Herez a été mécène de la Bourse du Talent Photo afin de faire éclore, quatre fois par an, de jeunes talents photographiques. En 2019 l’entreprise a décidé de soutenir annuellement un artiste plasticien qui l’a interpelé (peintre, street artiste…) dans une carte blanche.

Carte Blanche 2021_ Oliver Beer

Cette année c’est Oliver Beer, talentueux concepteur pluri disciplinaire anglais qui a attiré notre attention.

Aujourd’hui accompagné par la galerie Thaddaeus Ropac, qui diffuse ses œuvres à travers le monde, Oliver Beer mélange différents mediums – dessin, vidéo et son – dans des œuvres et installations excessivement variées.

Oliver Beer

Seth Globe-Painter

Carte blanche 2020 _ Seth Globe-Painter Sur le mur qu’il aborde comme une page blanche, Seth s’appuie sur l’imaginaire, individuel d’une part ou collectif – dieux locaux, mythes, contes. L’enfant devient porte-parole, messager de son questionnement. Il met en jeu son image d’innocence et place son personnage dans un contexte social, politique, géographique difficile. Une démarche souvent en double lecture mais jamais cynique, une peinture urbaine engagée pour alerter sur l’état du monde et le faire avancer.

Carte blanche 2019 : Marie Benattar, artiste photographe découverte lors d’une Bourse des Talents Photo a bénéficié de ce mécénat en réinterprétant, avec son écriture libre et élégante, la thématique de la transmission. Pour Marie, La photographie est un moyen d’observer le monde en toute indépendance, d’interroger celui-ci et d’embrasser sa complexité sans trop en subir la pesanteur Coquettes mais allégoriques, ses images où le corps de la femme tient un grand rôle se situent à la lisière entre une certaine photographie de mode et une approche plus conceptuelle.

Photo Marie BENATTAR